Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Dom Pérignon fut-il l'inventeur du champagne ?

Publié le 20-12-2014
Pierre Pérignon, l’austère bénédictin dont le long « règne » coïncida avec celui de Louis XVI, est-il vraiment l’« inventeur du champagne » ? S'il semblait se distinguer par une réelle connaissance du vignoble champenois, le moine ouvrit la voie à ce qui deviendrait plus tard le champagne tel que nous le connaissons.

Qui était le célèbre Dom Pérignon ? 

Pierre Pérignon (1639-1715), un exact contemporain de Louis XIV, fut confirmé, de 1668 à sa mort, dans sa fonction d'intendant de l’abbaye de Hautvillers, dans la vallée de la Marne.

Etait-il "l'inventeur du champagne" ? D’autres lieux, comme Limoux, revendiquent l’antériorité en matière de vins mousseux et le religieux semble avoir méprisé l’effervescence dont la mode pointait à la fin du Grand Siècle.

Dom Pérignon, fin connaisseur en matière de champagne 

Mais le moine a brillé par la sa connaissance fine des terroirs : il était capable, en goûtant un grain de raisin, d’indiquer son canton de naissance !

 Il était également soucieux de la qualité de la vendange et de son pressurage rapide après récolte. Enfin, il a montré une réelle maîtrise de l’assemblage, une des clés des grands champagnes.

Dom Pérignon assit définitivement la réputation des vins de sa région et ouvrit la voie à d’autres perfectionnements.

Un peu plus tard, l’époque frivole de la Régence allait consacrer le succès aristocratique du champagne effervescent.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Méthode d’élevage pratiquée en Andalousie pour certains xérès, et qui vise à assembler en continu vins anciens et vins plus jeunes. Elle consiste à empiler plusieurs étages de barriques ; celles situées au niveau du sol (solera) contiennent les vins les plus âgés, les plus jeunes étant entreposés dans les barriques de l’étage supérieur. On prélève dans les tonneaux du niveau inférieur le vin à mettre en bouteille, qui est remplacé par du vin plus jeune de l’étage supérieur, et ainsi de suite.