Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

David Duthel, élu vigneron de l'année 2017, Beaujolais-Morgon, Domaine Ruet

Publié le 07-02-2017
« Nous travaillons les sols pour accentuer encore l’expression du terroir de chaque cuvée. C’est comme cela que l’on affirmera davantage l’identité du domaine. » Le Beaujolais a connu des hauts et des bas ces vingt dernières années. Rien de tel au domaine Ruet. Celui-ci est même régulièrement distingué par le Guide Hachette pour sa grande constance qualitative. Le très prometteur millésime 2015 n’est logiquement pas passé inaperçu… Exposé d’un savoir-faire.


Millésime solaire : éviter la surmaturité

Jean-Paul Ruet a passé la main à son gendre David Duthel en 2010. Les générations se suivent, mais la marque de fabrique du domaine reste. Celle d’une valeur sûre. Son premier coup de cœur date des débuts de notre Guide et du millésime 1984… Depuis bien d'autres ont suivi.
David Duthel et son épouse Katy, aujourd’hui aux commandes d’une vingtaine d’hectares, ont remarquablement négocié le millésime 2015. « Beaucoup de personne pensaient que ce millésime ressemblerait à 2003 (le millésime de la canicule, ndlr). Ce n’est pas le cas. La vigne n’a pas connu de stress comme alors. Des producteurs ont décidé de vendanger un peu tôt à mon goût. Nous avons commencé le 1er septembre pour avoir une bonne maturité et une bonne concentration. La contrepartie, ce sont des rendements plus faibles, mais les vins ont plus d’ampleur et de densité. On a récolté juste avant la surmaturité », expose David Duthel.
Côté cave, le vigneron insiste sur l’attention réclamée par ce millésime, un tel profil de vins pouvant engendrer des déviations. La nature, même quand elle est généreuse, doit être domptée.

L’alliance du  fruité beaujolais et d’une belle concentration

Les caractéristiques habituelles de la production du domaine, un fruité intense, très croquant, allié à une bonne concentration, s’ajoutent aux qualités intrinsèques de cette année particulièrement solaire. La technique de macération carbonique, traditionnelle en Beaujolais, a été mise en œuvre. Une petite partie des raisins a toutefois été égrappée (20 % par exemple sur la cuvée de morgon Les Grands Cras). Il n’y a pas de systématisme dans l’approche de David Duthel, vigneron pragmatique. « L’égrappage n’est pas une nécessité. Pour moi les vins égrappés sont un peu plus lourds, manquent d’éclat. Dans des millésimes plus difficiles, l’égrappage permet de sélectionner davantage les raisins. C’est un outil plutôt qu’une méthode. » Les vins sont ensuite élevés en cuve pour être mis en bouteille avant les vendanges suivantes.

Découvrez les vins Coups de Coeur du Domaine Ruet sélectionnés par le Guide Hachette des Vins !

Voir les vins

Accentuer l’expression du terroir

Le morgon élu coup de cœur provient du lieu-dit Les Grands Cras, un terroir situé au sud de l’appellation. Son sol à la fois riche et caillouteux engendre des vins amples, montrant une petite minéralité qui leur donne du caractère. « C’est un des vins les plus charnus que nous produisons, avec un grain particulier », précise David Duthel.
A l’avenir, le vigneron souhaite placer la barre un peu plus haut encore. Les axes de travail sont définis. Le principal : le travail des sols, pour accentuer encore l’expression du terroir de chaque cuvée. « C’est comme cela que l’on  affirmera davantage l’identité du domaine », conclut David Duthel.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Se dit d’un vin déséquilibré où la sensation chaleureuse, voire brûlante, de l’alcool apparaît trop marquée.