Desserts de fêtes : saveurs sucrées pour les plats et pour les vins !

Publié le 18-12-2015
Avec le dessert, on peut « lâcher » les sucres pour le vin aussi. Les inconditionnels du champagne se tourneront vers une cuvée un peu moelleuse (extra-dry, sec, demi-sec) ; les champagnes bruts apparaîtront souvent mordants en fin de repas.

Bûche, chocolat et vins doux naturels

Avec la traditionnelle bûche, au chocolat, au café ou même au caramel, les vins doux naturel comme on en produit dans le Roussillon (banyuls, rivesaltes, maury) ou dans vallée du Rhône (rasteau) constituent un excellent choix. Ces vins à la fois rouges et sucrés, aux arômes... chocolatés, ont ici toute leur place.

Dessert aux fruits et vins blancs liquoreux

Si vous avez prévu un dessert aux fruits, plus léger, choisissez des muscats doux, comme il s'en fait dans ces mêmes régions, ainsi qu’en Languedoc et en Corse. Des blancs liquoreux classiques tels que les sauternes, barsacsainte-croix-du-montmonbazillac, côteaux-du-layon ou encore les jurançon doux conviendront également.
Dernière option, le pineau-des-charentes : rouge et un peu âgé pour le chocolat, blanc et plutôt jeune pour les douceurs fruitées et entremets. 

 COMMENTAIRE

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Acide obtenu par la fermentation malolactique.
Les incontournables