Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

UNESCO - Les Climats de Bourgogne, qu'est-ce que c'est ?

Publié le 15-07-2015
Le 4 juillet dernier, les Climats de Bourgogne, ainsi que les maisons et caves de champagne sont entrés au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Un événement de taille pour le monde viticole et pour la Bourgogne. L'occasion de revenir sur la notion de Climat en Bourgogne. Dans le vignoble bourguignon, le mot climat désigne en effet un lieu-dit cadastré, caractérisé par un type de sol et un microclimat.

Les Climats de Bourgogne : une multitude de microterroirs

Au Moyen Âge déjà, les moines cisterciens avaient identifié en Bourgogne une multitude de microterroirs selon la nature du sol et du sous-sol, l'exposition des pentes au soleil et leurs effets sur les vins. Ils établirent ainsi une classification dont la pertinence n'a jamais été démentie, même si elle rend le vignoble bourguignon d'une grande complexité : les noms de vins se comptent par centaines dans la région.

En effet, les vins, outre le nom de leur appellation, portent souvent aussi ceux de lieux-dits cadastrés que les Bourguignons appellent climats : Les Murgers des Dents de Chien (appellation saint-aubin), Les Gouttes d'Or (appellation meursault), Les Amoureuses (appellation chambolle-musigny), en sont quelques exemples. 

Climats et crus de Bourgogne

Chaque commune viticole de Bourgogne comporte de nombreux climats, qui peuvent de surcroît être classés en premier cru, voire en grand cru.
L'usage des noms de climat est strictement réglementé sur l'étiquette. Car ces noms pittoresques, aux accents rustiques, poétiques ou médiévaux, existent depuis plusieurs siècles.

La réglementation a même codifié leur typographie sur les étiquettes, qui est de taille plus ou moins importante selon la place du climat dans la hiérarchie bourguignonne (village, 1er cru, grand cru).

Vous achetez ainsi une bouteille de chablis grand cru Les Clos : le vin provient obligatoirement du lieu-dit du même nom orienté sud-ouest et délimité sur la rive droite du Serein. Si ce vin ressemble à la production de ce climat, il devrait être de belle garde, assez ferme dans sa jeunesse.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.