Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Sur la route du vin de Moselle, de Mondorf-les-bains à Dalheim

Publié le 15-12-2015
À l’ouest de Schengen, la station thermale de Mondorf-les-Bains prend un peu de distance avec le cours de la Moselle. Située sur la rivière Gander, qui la sépare naturellement de la France, elle s’est offert un véritable bain de jouvence en profitant des sources bienfaisantes découvertes au XIXe s. : bien-être assuré à tester ! À proximité, l’histoire a laissé son empreinte sur le site romain de Dalheim et son impressionnant théâtre.

Mondorf-les-Bains

En 1847, alors que l’on recherche un gisement de sel gemme, la découverte d’une source d’eau thermale offre à ce paisible village mosellan un formidable coup d’accélérateur. Un domaine thermal sort de terre autour de la source Kind, des maisons cossues de style Art nouveau fleurissent le long de l’avenue des Bains. Quelques beaux exemples s’échelonnent entre les n° 8 et 16 : balcons et grilles ouvragés, mosaïques aux motifs floraux encadrant les fenêtres, tourelles et portes festonnées témoignent de la richesse de leur propriétaire, un industriel luxembourgeois du début du XXe s. Un ancien poste de douane précède le pont qui enjambe la Gander. De l’autre côté se situe Mondorff (Mondorf France), commune française séparée de la ville luxembourgeoise depuis 1769.

Document de visite disponible au syndicat d’initiave de Mondorf-les-Bains. 26, avenue des Bains. Tél. : (352) 23 66 75 75 www.mondorf.info

 

Le Domaine thermal

Mondorf-les-Bains est l’unique station thermale du Grand-Duché, spécialisée dans la rhumatologie, les maladies respiratoires et les troubles du système digestif. Chaque année, 5 500 curistes viennent y prendre les eaux. Près des anciens bâtiments transformés en restaurant et salles de réception, de nouveaux thermes plus fonctionnels sont sortis de terre. Ils regroupent un grand espace bien-être pour buller  sans  contraintes.  Deux  piscines, dont une thermale chauffée à 36 °C, des bains à bulles et plusieurs salles de fitness composent cet espace wellness et fitness ouvert à tous. Inspirés de l’architecture scandinave, une dizaine de saunas et hammams sont répartis en petits chalets autour de la seconde piscine extérieure. Spécialité du centre, les séances collectives d’Aufguss conduites par un animateur qui, à l’aide d’un drapeau, fait circuler les différentes composantes d’huiles essentielles dans le sauna : impressionnant et efficace !

Avenue des Bains. Tél. : (352) 23 66 66 66, www.mondorf.lu. Lun.-jeu. 9 h-22 h, ven.9h-23 h, sam. 9 h-21 h, dim. et j. f. 9h-20 h.

Entrée : 17 €/2 h, 36 €/journée. Soins : 47- 135 €. Soins vinothérapie : 44-82 € (peeling, gommage, massage, enveloppement ou bain avec un verre de vin). Restaurants

 

Le parc thermal

C’est un magnifique havre de paix de plus de 40 ha orné d’une vingtaine de statues et de quelques arbres taillés de façon originale, à l’image de ce charme à la japonaise. Édouard André, paysagiste français qui dessina notamment le parc municipal de Luxembourg-ville en a réalisé les premiers plans à la fin du XIXe s.

Depuis, les évolutions successives ont maintenu son style « à l’anglaise » avec quelques espaces plus  cadrés, tels le jardin de buis devant l’ancienne Orangeraie ou celui consacré aux plantes  médicinales  proche de la roseraie. Charmante avec ses touffes de clématites, lys blancs, fuchsias, pivoines et ses centaines de roses, celle-ci bénéficie d’un restaurant avec terrasse où l’on peut déguster des glaces et des pâtisseries  ou bien profiter de son service de restauration rapide. En saison, barques et pédalos glissent sur la rivière Gander qui traverse Mondorf- les-Bains et sert de frontière naturelle entre France et Luxembourg.

 

………………………………………………………………………………………………………

DOMINIQUE RIZZI, MAÎTRE SOMMELIÈRE

Cette Lorraine aux yeux pétillants est une épicurienne née. Élue meilleure sommelière du Grand-Duché de Luxembourg en 1992, c’est au sein du restaurant De Jangeli sur le Domaine thermal de Mondorf-les-Bains qu’elle exerce son talent. « Je me suis passionnée pour la sommellerie en découvrant les vins de la Moselle luxembourgeoise. Je travaille aujourd’hui avec une bonne dizaine de vignerons de la région et propose toujours 2 à 3 bouteilles de leur production dans mes accords mets-vins. ». Son « livre de cave » est construit autour de ses coups de cœur et de sa connaissance du travail effectué dans les vignes. « Il y a une belle diversité dans le vignoble luxembourgeois. Les différents cépages, les crémants fringants, vifs et nerveux, les étonnants vins de paille et vins de glace… Quel plaisir de les faire découvrir ! »

………………………………………………………………………………………………………

Le musée de l’Aviation

Le premier vol luxembourgeois des frères Wiesenbach fut effectué à Mondorf-les-Bains le 15 avril 1910. Dans l’ancien bâtiment de la source Kind, ce petit musée raconte l’histoire de l’aviation du Luxembourg. Il expose photos, maquettes, instruments, moteurs et même quelques avions suspendus. Vous pourrez, entre autres, voir les sièges d’avion utilisés par la famille grand-ducale, les tenues vestimentaires du personnel de bord dans les années 1960, des objets gadgets tels ce réveil en forme d’avion, une nacelle de montgolfière, un planeur ou le beau biplace « Klemm » de l’entre- deux-guerres, entièrement restauré.

Parc thermal. Tél. : (352) 62 11 55 53 1,  www.fligermusee.lu  Mer., sam. et dim. 14 h-18h. Entrée libre.

 

Le Casino 2000

Les jeux sont faits depuis 1983 au sein de la station thermale qui mit près de 150 ans à construire son casino ! L’autorisation d’ouvrir un établissement de jeux ne fut en effet acceptée par la Chambre des députés qu’en 1977. Aujourd’hui, dans un décor opulent, machines à sous et salle de jeux tradition- nels (tables de roulette et black-jack) font venir plus de 500 000 personnes par an. Pour profiter de l’ambiance électrique du casino, un buffet-restaurant est installé au cœur de l’espace machines à sous. À l’entrée du casino, une salle de spectacles accueille régulièrement des concerts.

Rue Th. Flammang. Tél. : (352) 23 61 12 13  www.casino2000.lu. T.l.j. 10 h-3 h (4 h le w.-e.), jeux traditionnels à partir de 19 h (16 h le dim.). Ouv. aux plus de 18 ans seulement. Carte d’identité obligatoire. Restaurants, salle de spectacle.

 

Le site romain de Dalheim-Ricciacus

À quelques kilomètres au nord de Mondorf- les-Bains, une véritable cité gallo-romaine fondée sous l’empereur Auguste s’étendait autrefois sur plus de 20 ha. C’est le site antique le plus important du Grand-Duché, situé le long de l’ancienne voie romaine Agrippa, qui reliait le Rhin à la Méditerranée. Un simple pilier en bois découvert pendant les travaux de canalisation de la Moselle fut le déclencheur d’une vaste campagne de fouilles entreprise au milieu des années 1970. Celle-ci dévoila trois structures propres au Vicus (agglomération romaine) : temples, théâtre et thermes. Sur un plateau au sud de Dalheim, on découvre les vestiges de plusieurs caves et puits, ainsi que quelques pierres d’une voie romaine. Sans les explications d’un guide, il est difficile d’ima- giner l’effervescence d’une telle cité où négociants et artisans faisaient leur commerce, tavernes, thermes et temples recevaient tour à tour habitants et gens de passage. Tous les objets, pièces de monnaie, fragments d’inscriptions, bijoux et outils trouvés sur le site sont exposés au musée national d’Histoire et d’Art de Luxembourg-ville.

Vis. grand public chaque 1er dim du mois juin-sept. : 3 €. Vis. sur demande auprès de Louis Karmeyer. Tél. : (352) 23 66 85 57.

 

Le théâtre gallo-romain de Dalheim

En 1985, un agriculteur de Dalheim veut construire une nouvelle  étable près de  sa ferme. En creusant dans la pente rocheuse, il trouve une pierre aux dimensions inhabituelles. Des fouilles mettent alors à jour un escalier enfoui à trois mètres sous le sol. Il faudra ensuite plusieurs années pour que l’État rachète les terrains limitrophes et mène une seconde campagne de fouilles, faisant ressortir du passé un théâtre gallo-romain quasiment intact après plusieurs siècles d’oubli. Le bâtiment fut construit en deux étapes au tout début de notre ère. Il mesure 62,50 m de diamètre et pouvait contenir plus de 3 500 spectateurs. À partir du IIIe s., les invasions successives ont stoppé l’activité du théâtre, transformé ensuite en carrière. Les gradins supérieurs furent utilisés  comme  fondations du village. Totalement délaissé, le site subit au fil des siècles une érosion qui le recouvrit petit à petit de terre. Aujourd’hui, plusieurs rangées de gradins de pierre défient le temps, les deux premières ayant même conservé leurs dossiers réservés autrefois aux  spectateurs les plus riches. Sur le site du théâtre, un petit musée présente l’ensemble du Vicus et fait état des fouilles qui ne sont toujours pas terminées. Une peinture donne un bon aperçu de ce que devait être Dalheim à l’époque gallo-romaine, vaste et florissante cité antique.

1, Neie Wee. Sam.-dim. 15 h-18 h. Vis. sur demande

 

 crédit photo : Samuel Dhote

À LIRE AUSSI

Les parcours que l'on vous propose épousent les contours de la Moselle. Couvert de vignes, ils égrènent de beaux villages traditionnels qui ...
En savoir plus
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir très planté en Italie où, sous le nom de sangiovese, il participe à la notoriété du chianti, du brunello di Montalcino et du vino nobile di Montepulciano. Il est également cultivé en Corse pour la production de rouges et de rosés. C'est le cépage principal (90 % au moins) de l'AOC patrimonio. Dans les AOC vins-de-corse et ajaccio, il est assemblé à d'autres cépages insulaires comme le sciaccarello ou méridionaux comme le grenache. Colorés, chaleureux et tanniques, ses vins rouges supportent bien la garde. Syn. : sangiovese.