Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Rencontre avec Claude Geoffray - Château Thivin ( brouilly et côte-de-brouilly)

Publié le 01-02-2014
Le chateau Thivin, site exceptionnel du Beaujolais, a contribué à l'émergence des crus du Mont Brouilly. Dans ce manoir du XIVème siècle, naissent de beaux vins en Brouilly et Côte de Brouilly. Allons voir.

Le chateau Thivin, sur le flanc de la colline de Brouilly

La colline de Brouilly s’élève en solitaire, dans le paysage, du haut de ses 480 mètres. Depuis la chapelle plantée en son sommet, on voit onduler tout autour une frisure de coteaux aux dos chargés de vignes. Le château Thivin niche sur ses flancs dans la géométrie des vignes, enrobé de verdure. Deux tours pointues, une cour pavée, des toits de tuiles vernissées. Le lieu ne manque pas de cachet. 

Claude Geoffray, l'actuel propriétaire, y entretient 25 hectares partagés en 7 parcelles. Les pentes des coteaux sont rudes et par endroit l’inclinaison avoisine les 50%. La pierre du sous-sol renferme des roches éruptives, porphyres et diorites, mêlées à l’argile.

Le gamay noir à jus blanc, le cépage roi du Beaujolais, exprime là toute sa tendre vigueur. Le côte-de-brouilly est l’un des dix crus du Beaujolais. Six générations de Geoffray se sont succédé au Château de Thivin. Et tous les hommes de la famille portent le nom de Claude, jusqu’aux petits derniers, Tobias-Claude, Nicolas-Claude et Florina Lavinia Claude ; la relève est prête.

La famille Geoffray, ambassadrice du côte-de-brouilly 

Zaccharie Geoffray, un fermier des environs, avait acheté aux enchères le Château Thivin le 8 Juin 1877, une mauvaise année de gelées et de phylloxéra. Deux hectares de vignes entouraient la bâtisse. Cette ancienne terre noble, devenue bien national à la Révolution, avait été reprise par un avocat du Parlement nommé Thivind, qui lui légua son patronyme.
La famille Geoffray et plus particulièrement les 4 générations de Claude qui précédèrent à la tête du domaine l'actuel propriétaire, contribua largement à faire connaître l’appellation côte-de-brouilly. Les Geoffray furent même à l'origine, en 1953, de la création de la Maison du Beaujolais en 1953.
En 1977,Claude Geoffray, représentant la cinquième génération, prit les rênes du Château Thivin, rejoint en 2007 par son fils Claude-Edouard, après une formation en viticulture et œnologie à l’école de Changins en Suisse.

Le Chateau Thivin, un lieu bien en vue, apprécié des artistes 

Dans l’après-guerre, le Château de Thivin accueillait une cour de joyeux compères, attirés par Claude et Yvonne Geoffray pour célébrer le culte de l’amitié et du Beaujolais.

L'écrivain Colette, de passage au domaine en 1947, écrivit ainsi : « La cour couverte résonnait de voix, de roues, de pas lourd-chaussés, car les quarante vendangeurs du domaine descendaient à leur repas, escortés de leur gaillarde et vineuse odeur. J’aurais bien voulu les suivre ».

Un groupe d’artistes et de journalistes, du Figaro et du Canard enchaîné, de fameux gastronomes et ripailleurs du temps, tels Curnonski, Kléber Haedens, Raymond Souplex et Marcel Grancher, fondèrent un jour, dans la salle des vendanges du Château, l’Académie Rabelais, qui existe toujours. Tous œuvrèrent grandement à la renommée de ce coin du Beaujolais. Ils avaient fait leur devise du mot de François Rabelais : « L’appétit vient en mangeant, la soif s’en va en buvant. »

Un vignoble conduit en agriculture raisonnée

« On ne peut pas cultiver un vignoble pendant six générations sans avoir le plus profond respect de ses sols et de leur environnement », estime Claude Geoffray.

Il a obtenu la certification Terra Vitis. L’organisme préconise une viticulture durable et raisonnée. Sa charte prescrit en outre de « favoriser le développement de la biodiversité en maintenant un écosystème vivant. » Au Château Thivin, ces preceptes sont appliqués : entretien et replantations de haies, refuges d’insectes au bord des parcelles, semis d’herbes et de fleurs entre les rangs, composts et labours superficiels. Après, comme le dit Claude Geoffray, « une fois que l’on a pris toutes les précautions pour encaver une vendange de qualité, il n’y a plus grand chose à faire. La technique est l’ennemie des vins de terroirs ».

La cuvée Zaccharie est issue de l’assemblage des plus vieilles vignes, venant des parcelles de La Chapelle et Godefroy, et son élevage est plus long, de 10 à 12 mois en barriques bourguignonnes de 228 litres et de un à dix vins. De Claudes en Claude, le Château Thivin des Geoffray entretient sa légende et vieillit bien.

 

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

Côtes-de-Gascogne en fête : le nouveau visage des vins moelleux
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc à la base d'eaux-de-vie de grande qualité (cognac, armagnac), mais qui a largement régressé pour céder la place à l'ugni blanc après la crise phylloxérique. Il donne des vins légers en alcool et d'une bonne vivacité dans l'appellation gros-plant-du-pays-nantais. Syn. : gros plant.