Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Sole meunière

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H10
CUISSON
00:10

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

La Côte de Beaune
La Côte de Beaune
La région des Graves
Entre Garonne et Dordogne

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • -4 soles écaillées
    -50 g de farine
    -80 g de beurre
    -2 citrons
    -1 botte de persil plat

    Recette extraite du livre Poissons et fruits de mer - Recettes gourmandes testées à la maison de Clémentine Donnaint

     

PRÉPARATION :
  • 1

    Frottez les soles avec la farine, ôtez l’excédent. Dans une poêle, faites chauffer la moitié du beurre jusqu’à ce qu’il soit « noisette » (attention il ne doit pas brûler). Une fois que le beurre a une jolie coloration et dégage une bonne odeur, faites cuire les soles d’abord côté peau 2 min, puis côté chair. Arrosez abondamment les poissons avec le beurre fondu pendant la cuisson. Réservez.

  • 2

    Pressez les citrons, lavez et ciselez très fi nement le persil. Dans une casserole, faites fondre le reste du beurre jusqu’à ce qu’il soit « noisette » et ajoutez le jus des citrons. Versez le mélange sur les soles et recouvrez de persil ciselé. Dégustez sans attendre.

  • 3

AUTRES ACCORDS ET RECETTES RECOMMANDÉS

Note :
4 pers
Difficulté : -
Note :
10 pers
Difficulté : -
Note :
6 pers
Difficulté : -
Note :
4 pers
Difficulté : -
COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.