Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Raie sauce crème

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H15
CUISSON
00:08

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 1 aile de raie de 800 g environ
    - 1 carotte
    - 1 oignon piqué d'un clou de girofle
    - 1 bouquet garni (thym frais, laurier, persil plat)
    - 1 gousse d'ail pelée
    - 20 cl de vin blanc sec
    - 5 gouttes de pastis
    - 20 cl de crème fraîche
    - 2 jaunes d'œufs
    - 1 bouquet de persil plat
    - Sel, poivre du moulin, poivre en grains

PRÉPARATION :
  • 1

    Lavez et essuyez l'aile de raie, épluchez la carotte. Versez le vin et 1 litre d'eau dans l'autocuiseur. Ajoutez le pastis, la carotte, l'ail, l'oignon piqué du clou de girofle, le bouquet garni, du sel et quelques grains de poivre concassés. Plongez-y l'aile de raie, fermez l'autocuiseur. Dès la mise sous pression de la soupape, baissez le feu et laissez cuire le temps indiqué.

  • 2

    Pendant ce temps, lavez, essuyez et hachez le persil. Mettez la crème dans une petite casserole, incorporez-y le persil, un peu de sel et de poivre. Faites chauffer à feu doux jusqu'à ce que la sauce soit bien liée mais en évitant de la faire bouillir. Hors du feu, incorporez les jaunes d'oeufs l'un après l'autre. Gardez au besoin la sauce dans un bain-marie chaud retiré du feu.

  • 3

    Hors du feu, faites tomber la pression et retirez l'aile de raie. Ôtez les deux peaux de la raie et effilochez la chair. Posez la chair de raie sur un plat chaud et servez-la nappée de la sauce au persil.

AUTRES ACCORDS ET RECETTES RECOMMANDÉS

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc de la partie septentrionale de la vallée du Rhône, cultivé depuis fort longtemps en terrasses, sur la rive droite du fleuve. Il est à l'origine du condrieu et du château-grillet, des vins le plus souvent secs aux arômes de pêche, d'abricot, de miel et d'épices, d'une belle rondeur en bouche. Cépage en vogue, il est aujourd'hui également vinifié seul en côtes-du-rhône blanc et en vin de pays. Il s'est étendu dans le sud de la vallée du Rhône et au delà, jusqu'aux États-Unis. Le viognier peut être assemblé à d'autres cépages blancs, et même à la syrah en AOC côte-rôtie (à hauteur de 20 %).