Pizza aux poivrons confits et à la feta

NOMBRE DE PERSONNE
6 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H45
CUISSON
00:30


CONSEIL DU SOMMELIER

Du croustillant à la base, du croquant-fondant en surface et une belle acidité grâce à la féta : voici une excellente mise en scène pour le vin. Celui-ci sera blanc sec et corsé méditerranéen pour mettre en valeur la feta (mais pas le poivron). Un vin rosé ou un vin rouge généreux et épicé de même origine valoriseront quant à eux à la fois le poivron et la feta. On pense à un rosé ou un rouge sec italien ; mais tous les vins méditerranéens conviendront sur ce plat universel. Vous avez l'embarras du choix.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 400 g de pâte à pizza
    - 8 poivrons rouges
    - 1 bocal de feta en cubes (marinés dans l'huile)
    - 3 gousses d'ail
    - 5 cl d'huile d'olive
    - Sel, poivre

PRÉPARATION :
  • 1

    Enveloppez les poivrons individuellement dans du papier d'aluminium, mettez-les à cuire 20 min au four à 200 °C (th. 7). Laissez le four allumé. Une fois cuits, retirez la peau, les pépins, rincez-les sous l'eau froide, puis coupez-les en lanières. Hachez les gousses d'ail, mélangez-les dans un saladier avec les poivrons, l'huile d'olive, du sel et du poivre.

  • 2

    Étalez la pâte de manière à former six ronds assez fins. Faites-les cuire à blanc (sans rien dessus) 5 min au four.

  • 3

    Répartissez les poivrons marinés et les cubes de feta sur les ronds de pâte précuits. Passez les pizzas 5 min au four à 200 °C (th. 7). Servez aussitôt.

 COMMENTAIRE

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Se dit d'un vin présentant un bon équilibre entre tous ses constituants et saveurs, en particulier : alcool et acidité dans les vins blancs secs, alcool, acidité et sucres dans les vins blancs moelleux, alcool, acidité et force tannique dans les vins rouges.
Les incontournables