Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Pizza au thon et aux anchois

NOMBRE DE PERSONNE
6 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H15
CUISSON
00:15


CONSEIL DU SOMMELIER

Un plat croustillant à la base qui offrent diverses saveurs avec le salé du thon et de l'anchois, l'acidité de la tomate, l'amertume de l'artichaut et la douceur salée des olives. Ici, les trois couleurs sont intéressantes et l'on choisira en fonction de l'ingrédient que l'on souhaite mettre en avant : un vin blanc sec, vif, fruité et moyennement corsé sur le poisson ; un rosé sec valorisé sur la tomate et les olives noires ; un rouge velouté, généreux sur les artichauts et les olives. On optera dans tous les cas pour un vin méditerranéen.

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Les appellations régionales de la vallée du Rhône
La vallée du Rhône méridionale

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 500 g de pâte à pizza
    - 400 g de thon à l'huile en boîte
    - 4 tomates fraîches
    - 6 fonds d'artichauts cuits
    - 20 cl de sauce tomate
    - 18 olives noires
    - 80 g de parmesan râpé
    - Sel, poivre

PRÉPARATION :
  • 1

    Étalez la pâte à pizza sur la surface d'une plaque allant au four.

  • 2

    Coupez les fonds d'artichauts en petits cubes. Lavez les tomates et coupez-les en tranches. Émiettez le thon. Faites chauffer le four à 200 °C (th. 7).

  • 3

    Nappez la pâte de sauce tomate. Répartissez dessus les tranches de tomate, les cubes d'artichauts, le thon et les olives, assaisonnez. Parsemez le tout de parmesan.

  • 4

    Mettez la pizza à cuire 15 min au four à 200 °C (th. 7).

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage noir originaire du Bordelais et répandu dans le monde entier. Dans le Bordelais, il est surtout cultivé sur la rive droite de la Dordogne, en Libournais (appellations pomerol, saint-émilion, castillon-côtes-de-bordeaux...); généralement minoritaire, il est assemblé au merlot et parfois au cabernet-sauvignon. Dans le Sud-Ouest, il occupe une place non négligeable dans les appellations voisines du Bordelais et en coteaux-du-quercy. Dans le Val de Loire, il est appelé breton. Souvent vinifié seul, il donne leur caractère à de nombreux vins de Touraine (chinon, bourgueil, saint-nicolas-de-bourgueil). Il est très présent aussi dans les rouges d'Anjou-Saumur, seul ou en assemblage. Ce cépage est à l'origine de vins rouges et rosés moyennement tanniques et très parfumés, rappelant la framboise et la violette, parfois teintés de notes de poivron lorsqu'ils naissent de terres plus froides. Syn. : breton, bouchy.