Nouveau !  Vous nous consultez pour trouver le bon vin - bientôt vous pourrez acheter les vins du Guide Hachette directement auprès du producteur

Hachis parmentier

NOMBRE DE PERSONNE
6 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H20
CUISSON
00:45


CONSEIL DU SOMMELIER

Ce plat emblématique de la cuisine de bistrot appelle les vins simples, vins de copains et de casse-croûte. Et qui dit bistrot dit bouchon lyonnais. On peut donc rester dans la région et servir un beaujolais, un coteaux-du-lyonnais ou un rouge de l’appellation côte-roannaise : du gamay dans tout ce qu’il y a de croquant et de fruité gourmand, avec une note acidulée en finale. Certains sont vinifiés pour la garde et livrent après deux ou trois ans de cave d’agréables notes d’épices douces en finale, qui s’harmonisent très bien à l’assaisonnement du hachis.

Dans la vallée du Rhône, on trouve le fameux côtes-du-rhône, longtemps dénommé « p’tit côte » et servi au comptoir dans un verre ballon. Il y en a de nombreux, mais tous ont en commun la rondeur et la faconde des vins du Sud. Servi un peu frais, un côtes-du-rhône rouge soulignera le côté charnu de la viande et la fraîcheur  du poivre moulu. Dans un style frais et non moins sudiste, les rouges du cru grignan-les-adhémar, situé au sud de Montélimar, seront également parfaits.

 

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

Les appellations régionales de la vallée du Rhône
La vallée du Rhône méridionale
Beaujolais et Lyonnais
Beaujolais et Lyonnais
Les vignobles du Centre

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • -1 kg de pommes de terre à chaire tendre spéciales purée (Mona Lisa ou Bintje)
    -20 cl de lait chaud
    -80 g de beurre
    -2 gros oignons
    -2 gousses d’ail
    -4 cuil. à soupe d’huile d’olive
    -1 cuil. à café d’herbes de Provence séchées
    -300 g de chair à saucisse
    -1 petite boîte de concentré de tomates
    -800 g de boeuf haché
    -3 cuil. à soupe de chapelure (facultatif)
    -Sel, poivre du moulin


    Matériel spécifique
    Moulin à légumes

     

    Recette extraite du livre Viandes de Jean-François Mallet

PRÉPARATION :
  • 1

    Épluchez les pommes de terre et faites-les cuire dans une grande casserole d’eau salée pendant 15 à 20 min. Égouttez-les et écrasez-les au moulin à légumes dans un saladier avec un peu d’eau de cuisson, le lait chaud et le beurre. Salez et poivrez. Mettez de côté cette purée.

  • 2

    Épluchez puis hachez les oignons et l’ail. Chauffez l’huile dans une poêle, puis saisissez les oignons, l’ail, les herbes de Provence et la chair à saucisse dans l’huile chaude. Laissez roussir à feu doux pendant 10 min en remuant de temps en temps. Ajoutez le concentré de tomates et le boeuf haché. Mélangez et laissez cuire 8 à 10 min supplémentaires.

  • 3

    Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Versez la viande dans un grand plat à gratin, puis recouvrez-la avec la purée de pommes de terre. Saupoudrez éventuellement de chapelure et enfournez le gratin pour 30 min de cuisson.

  • 4

    Dégustez le hachis Parmentier bien chaud accompagné d’une salade verte assaisonnée d’une vinaigrette à la moutarde forte.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des Rosés 2016-17 est en ligne

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Au cours de la vinification des vins rouges, opération consistant à enfoncer dans le moût du raisin le chapeau (voir ce mot) constitué par les parties solides du raisin, ce qui favorise une extraction des composants du raisin. Voir aussi : extraction, remontage.