Nouveau ! Vous nous consultez pour trouver le bon vin. Achetez désormais les vins du Guide Hachette directement au vigneron. J’Y VAIS !

Tatin de tomates cerises, jeunes pousses et jambon cru Aoste

NOMBRE DE PERSONNE
4 pers.
DIFFICULTÉ
-
NOTE
PRÉPARATION
00H10
CUISSON
00:25

APPELLATIONS PROPOSÉES POUR CETTE RECETTE

La vallée du Rhône méridionale
Les appellations régionales de la vallée du Rhône

RECETTE

INGRÉDIENTS :
  • - 6 Tranches de Jambon cru Fines et Fondantes Aoste
    - 1 Rouleau de pate feuilletée
    - 600 g de Tomates cerise
    - 30 g de Miel
    - 30 g de Parmesan
    - 150 g de Roquette
    - 2 cl d’Huile d’olive
    - 6 Pincées de fleur de sel
    - 6 Tours de moulin à poivre

PRÉPARATION :
  • 1

    Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).

  • 2

    Taillez les tranches de jambon cru Aoste en fines lanières. Réalisez quelques copeaux de parmesan à l'aide d'un économe. Dans la pâte feuilletée, taillez des disques d'un diamètre légèrement supérieur à celui des moules.

  • 3

    Dans une poêle, faites chauffer le miel et attendre qu'il colore. Ajoutez alors les tomates cerise et laissez-les cuire jusqu'à ce que la peau se fendille.

  • 4

    Répartissez-les ensuite dans les moules en les tassant légèrement.

  • 5

    Placez les disques de pâte feuilletée sur les tomates, déposez une feuille de papier cuisson et ajoutez une plaque par dessus.

  • 6

    Enfournez ensuite durant 25 min.

  • 7

    Dressez la tatin de tomates cerises sur une assiette et assaisonnez de fleur de sel et de poivre.

  • 8

    Disposez par-dessus quelques feuilles de roquette légèrement assaisonnées d'huile d'olive.

  • 9

    Ajoutez pour finir des lanières de jambon cru Aoste et quelques copeaux de parmesan.

COMMENTAIRE
Le Guide Hachette des vins - Le site de vente

ventes privées de vins

du GUIDE HACHETTE DES VINS

NEWSLETTER
RECEVOIR :
les meilleurs vins du moment, les bons plans Hachette Vins et l'actualité du vin...
Un mot du vin
Un mot du vin
LE CLUB DES AMATEURS DE VINS
Cépage blanc de la partie septentrionale de la vallée du Rhône, cultivé depuis fort longtemps en terrasses, sur la rive droite du fleuve. Il est à l'origine du condrieu et du château-grillet, des vins le plus souvent secs aux arômes de pêche, d'abricot, de miel et d'épices, d'une belle rondeur en bouche. Cépage en vogue, il est aujourd'hui également vinifié seul en côtes-du-rhône blanc et en vin de pays. Il s'est étendu dans le sud de la vallée du Rhône et au delà, jusqu'aux États-Unis. Le viognier peut être assemblé à d'autres cépages blancs, et même à la syrah en AOC côte-rôtie (à hauteur de 20 %).